Complément alimentaire

Récupération, les compléments alimentaires indispensables.

Par Ben Lev , on juin 7, 2021 - 5 minutes de lecture
complément alimentaire récupération

Avant d’aborder les besoins en compléments pour la récupération, il convient d’évoquer comment sont classées les activités physiques.

En physiologie, on différencie les activités physiques en catégories déterminées par le type d’efforts, leurs intensités, et leurs durées. C’est ainsi que l’on parle de filières énergétiques.

  • Les efforts continus à haute d’intensité de moins de 15 secondes, (filière anaérobie alactique : ex, sprints, haltérophilie, etc)
  • Les efforts continus d’intensité élevée de plus de 15 secondes mais de moins d’une minute 30 (filière anaérobie lactique : ex, 400m, 800m)
  • Les efforts continus d’intensité moyenne à peu élevées de plus d’une minute 30 à plusieurs heures, (filière aérobie, ex : footing en endurance fondamentale)
  • Les activités mixtes ou intermittentes ou l’on retrouve ce type d’efforts combinés comme le football, le rugby, la boxe par exemple

Dans chacune de ces filières, il y aura utilisation d’un substrat énergétique pour resynthétiser l’adénosine triphosphate qui pour schématiser est une molécule qui fournit de l’énergie pour produire l’effort.

Dans la filière anaérobie alactique, c’est la créatine phosphate,

Dans la filière anaérobie lactique, c’est le glycogène (stockage des glucides dans les muscles et le foie) et les glucides,

Dans la filière aérobie, ce sont les glucides et les lipides, exceptionnellement dans les efforts de très longue durée, les protéines.

Si l’on considère  que l’activité physique entraîne des pertes minérales, et peut également dégrader le tissu musculaire (entrainement en musculation), nous allons pouvoir lister les compléments alimentaires qui vont vous aider à récupérer plus rapidement ;

La créatine

Comme nous l’avons vu c’est un substrat énergétique qui notre corps utilise dans les efforts brefs et intenses, stocké dans les muscles elle est vite dégradée.  un complément alimentaire à base de créatine vous aidera à être plus performant notamment lors de vos séances en musculation. Pour les cycles de musculation intensive et les cycles de force, c’est LE complément indispensable.

Les BCAA : Isoleucine, leucine, valine

Ces 3 acides aminés essentiels  interviennent de manière importante dans la prévention du catabolisme musculaire. Lors de vos séances de musculation, vous dégradez le tissu musculaire, en provoquant des micro « déchirures » au niveau des myofibrilles (fibres musculaires). Le catabolisme n’est pas seulement induit par des séances de musculation il se retrouve dans les efforts de longue durée, au cours de séance d’aérobie d’une heure et plus, surtout si le pratiquant ne recharge pas en glucides rapides pendant l’effort, l’organisme catabolisera le tissu musculaire pour s’en servir à des fins énergétiques. C’est pourquoi de plus en plus de pratiquants de course à pied, prennent des BCAA avant et après un effort.

Le magnésium

Ce n’est pas forcément un complément sur lequel on soupçonnerait un rôle important dans la récupération mais nous allons vous expliquer en quoi il est primordial et pourquoi les besoins des sportifs sont augmentés. Ce minéral est tout d’abord anti asthénique (anti fatigue), une des premières choses qui vient à l’idée d’un médecin lorsque vous lui parler de fatigue persistante c’est de vous prescrire une cure de magnésium, et ce à juste titre. Il intervient dans plus de 300 réactions enzymatiques de notre organisme, il participe à la synthèse de protéines (anabolisme),  il est essentiel à la transmission neuro musculaire de l’influx nerveux (contractions musculaires), enfin il participe à la régulation du rythme cardiaque (ne l’oublions pas le myocarde est un muscle qui se contracte en permanence, il est dit infatigable). Pour finir de vous convaincre de récentes études ont démontré un taux plus élevé de survie à un infarctus chez les personnes aux taux élevés en magnésium. Au vu de toutes ces particularités, le magnésium est un complément indispensable dans la récupération du sportif.

Le glutamine

C’est l’acide aminé le plus important dans le corps humain, il est fortement dégradé lors des efforts musculaires. Il permet de maintenir une bonne imperméabilité intestinale (assimilation des nutriments et rejet des toxines). De même son rôle dans la synthèse protéique est clairement démontré car il est utilisé en services de grands brûlés ou l’on sait que la synthèse protéique et notamment des cellules de la peau revêt un intérêt capital dans la récupération.

Le vitargo

C’est une source de glucides particulièrement appréciées chez les sportifs car il a la particularité de passer très vite la barrière intestinale, et ainsi d’être rapidement disponible dans la circulation sanguine. Il procure de l’énergie très rapidement (intérêt durant l’effort), et restaure les stocks de glycogène tout aussi rapidement après l’effort. Contrairement à des boissons plus riches en sucres rapides, son haut poids moléculaire ne perturbe pas la vidange gastrique et ne provoque pas de maux d’estomac. Il augmente ainsi vos capacités d’endurance, il est également de plus en plus utilisé dans les sportifs des filières anaérobiques (musculation notamment).

Ben Lev

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.